Vous aussi vous pouvez faire du Copywriting (plan d'action en 8 étapes)

copywriting

Le copywriting, on en entend parler partout. Terme devenu à la mode ces dernières années, il représente la pratique la plus courante pour convaincre puis vendre ses produits et services à l’écrit.

Faire du copywriting, ce n’est pas simplement écrire de jolis textes. Non, ça va bien plus loin que cela. Il s’agit d’une typologie d’écriture à finalité commerciale.

Le copywriter va donc plus loin que le rédacteur web, dans le sens où il conceptualise autant qu’il rédige. Il établit un plan d’action concret pour produire du contenu destiné à vendre.

Si la pratique semble obscure, il est pourtant facile de s’y mettre. Avec quelques conseils bien choisis, vous aussi vous pouvez vous mettre au copywriting.

Voici 8 étapes à suivre pour produire du contenu copywrité impactant qui permet de vendre plus facilement.

Le copywriting, qu'est ce que c'est ?

Le copywriting est largement répandu. On le retrouve dans les annonces publicitaires et commerciales, mais aussi sur les brochures, dans les emails et les newsletters, sur les blogs et même dans les posts que vous lisez sur les réseaux sociaux.

Et pourquoi ça marche si bien ? Parce qu’il s’agit d’une écriture qui optimise le taux de transformation et qui permet d’obtenir vraiment des résultats.

Un bon copywriter doit posséder plusieurs qualités :

• Son écriture doit toujours être centrée sur l’utilisateur.
• Il écrit toujours pour être lu : il focalise sont discours sur un message essentiel et unique.
• Il écrit aussi pour être compris : il veille à ce que la lecture de ses textes ne soient pas linéaire.
• Il écrit aussi pour persuader et emporter l’adhésion des lecteurs.

Ces qualités sont parfois innées chez certains d’entre nous, bien que cela soit plutôt rare ! En revanche, on peut les travailler et les développer en suivant certaines étapes clés.

Envie de vous mettre au copywriting ? Voici le plan d’action en 8 étapes qui vous permettra de produire du contenu impactant qui convertit !

Étape 1 : préparer ses outils

Pour faire du copywriting de qualité, il est essentiel d’être équipé de bons outils. Si l’habit ne fait pas le moine, les outils, en revanche, aident grandement le copywriter à délivrer des textes de qualité !

Vos outils de travail doivent vous apporter toutes les fonctionnalités nécessaires et un certain confort d’exécution. On est plus efficace quand on est bien installé et bien équipé.

Pour commercer à rédiger, il vous faudra évidemment un ordinateur et un logiciel de traitement de texte. Vous avez la possibilité de vous tourner vers des logiciels gratuits ou payants, tout dépendra de vos moyens et de vos envies.

Choisissez un logiciel pratique et facile à prendre en main.

Vous devez également être capable d’évaluer votre temps de travail. Pour cela, de nombreux rédacteurs professionnels utilisent la méthode Pomodoro. Elle permet de scinder son temps d’écriture en parties distinctes tout au long de la journée. La méthode Pomodoro vient également réguler vos sessions de rédaction en vous signalant à quel moment il est temps de faire une pause.

Pour en savoir plus sur la méthode Pomodoro, rendez-vous ici !

Enfin, pensez à vous équiper d’un compteur de mots. Cela est très important afin de savoir en un coup d’oeil où vous en êtes dans votre rédaction.

En effet, en fonction du support pour lequel pour écrivez, vous devez respecter différentes longueurs de texte. On ne rédige pas des textes de la même longueur en fonction du support que l’on vise.

Pour compter vos mots facilement, il existe de nombreux outils gratuits sur le web. Aujourd’hui, les logiciels de traitement de texte proposent, pour la plupart, un compteur de mots intégré.

copywriting freelance

Étape 2 : trouver des idées

Une fois le matériel réuni, il est temps de trouver des idées.

Dans un premier temps, vous devez vous mettre à la place de l’utilisateur qui va lire votre contenu. Avant de commencer votre article, vous devez déterminer avec précision quelles sont les attentes de votre lecteur.

Un texte copywrité doit toujours répondre à la question que l’internaute se pose. Il doit apporter une solution claire à sa problématique.

On écrit donc toujours avec un objectif en vue.

Pour trouver des idées, vous pouvez tout simplement reprendre l’ensemble des notes et des inspirations que vous mettez de côté tout au long de la journée.

Il est d’ailleurs impératif de prendre l’habitude de noter toutes les petites choses qui vous passent par la tête et qui vous inspirent. Elles peuvent devenir plus tard des articles à fort potentiel.

Reprenez donc votre carnet de notes et synthétisez vos idées pour en déduire plusieurs thématiques pertinentes.

Enfin, trouver des idées passe aussi par le dépassement de votre peur de la page blanche. De nombreux rédacteurs s’y confrontent, débutants ou non.

Pour dépasser cette peur et toujours avoir de l’inspiration pour vos articles, vous devez apprendre à écrire spontanément. L’écriture est comme une activité sportive : plus on la pratique, plus ça devient naturel !

Si vous n’avez pas d’idées, prenez simplement une feuille ou votre ordinateur, et commencez à écrire, sans barrières, tout ce qui vous passe par la tête.

Ensuite, vous n’aurez qu’à revenir sur votre premier jet pour en tirer toutes les choses qui vous paraissent intéressantes.

Étape 3 : établir le bon plan

Pour produire un contenu de qualité, il est indispensable de le structurer.

On n’écrit pas un article ou une page de vente sans penser avec précision à son plan.

À l’école, nous apprenons à rédiger des textes selon un plan classique : une intro, un développement, une conclusion. Ou bien une thèse, une antithèse puis une synthèse.

Dans les structures dites « classiques », on place toujours le plus important à la fin de la rédaction.

En copywriting, on fait tout l’inverse ! On place les éléments les plus importants en premier.

Le but d’un texte copywrité est d’offrir une solution. Et l’utilisateur est souvent impatient. On doit donc apporter une réponse à sa question dès les premières phrases.

Vous appliquerez ensuite une écriture journalistique. Ainsi, votre texte se structurera de la façon suivante :

• un titre accrocheur
• un chapô
• des sous-titres
• du contenu à la fois informatif et incitatif

Enfin, l’objectif sera de répartir les informations dans des modules courts pour apporter une rédaction fluide qui ne lasse pas le lecteur.

copywriting freelance

Étape 4 : soigner le style pour donner envie et rester convaincant.

Être concis pour mieux convertir

En copywriting, la concision est très importante. En effet, un texte à visée commerciale ne doit pas être construit comme un roman.

Pour être efficace et convaincant, il faut aller à l’essentiel. On privilégiera donc des mots, des phrases et des paragraphes courts. On chassera également les éléments parasites comme les adverbes qui alourdissent un texte et qui sont redondants.

Adapter le contenu au lecteur

Pour adopter un style copywrité, vous devez également être en mesure d’adapter le corpus lexical. Celui-ci doit toujours être adapté à la cible que vous visez. Il est donc essentiel d’adapter son vocabulaire au lecteur en privilégiant des mots concrets, simples, ainsi que des verbes à la forme active pour inciter à l’action.

Un texte copywrité est un texte qui peut être lu et compris par tout le monde. Vous devez toujours garder à l’esprit que vous parlez à toutes les couches de la population.

Placer les mots-clés dans les zones stratégiques de la page web

Enfin, votre rédaction devra centraliser les éléments importants dans des zones stratégiques. On sait que, sur le web, les yeux balayent les pages très rapidement et toujours en forme de F.

Ainsi, le regard du lecteur se focalise toujours plus longtemps sur la partie gauche de la page web. Il est important de placer vos mots-clés et éléments de réponse en début d’article et en début de phrase.

L’objectif est de faciliter le repérage de l’oeil du lecteur pour qu’il trouve tout de suite ce qu’il cherche.

Vous placerez donc les éléments clés de votre texte dans les intertitres, dans des listes à puces, des tableaux ou des images grâce aux légendes.

Adopter une écriture rythmée pour susciter l'émotion

Un bon texte copywrité doit être rythmé. Vous devez donc jouer avec votre style rédactionnel pour proposer un contenu qui tient en haleine !

Pour cela, accentuez les contrastes, en alternant entre des phrases courtes puis longues, et en jouant entre un contenu informatif puis incitatif.

En appliquant cette méthodologie, vous attisez la curiosité du lecteur et vous créez une variation d’émotions qui poussent à poursuivre la lecture et à passer à l’action.

Étape 5 : écrire la première version de votre texte

Vous avez construit le plan de votre article, vous avez déterminé quelle cible est visée et le style rédactionnel à adopter.

Vous pouvez désormais passer à la première version de votre article. Pour cela, inutile de se mettre la pression. Ce premier jet consiste à rédiger de manière spontanée toutes les idées que vous avez en tête.

Cette première version de texte vous permettra de délivrer les informations de façon naturelle. Tenez-vous-en au plan précédemment établi en écrivant selon des unités logiques. Ne vous forcez pas à commencer par le titre de l’article ou l’introduction. Vous vous en occuperez dans un second temps.

L’objectif ici est de coucher su le papier toutes vos idées, en les classant par paragraphes. Ne vous souciez pas des règles et lâchez-vous !

Étape 6 : peaufiner votre texte

Une fois votre première version rédigée, vous pourrez passer à l’amélioration globale de votre article. Reprenez une à une les unités logiques rédigées, et tentez d’imaginer la structure finale de votre article. Déplacez les parties, revoyez l’ordre de certains paragraphes si nécessaire.

C’est également le moment de retravailler les phrases qui vous paraissent trop longues ou trop redondantes. Cette étape consiste à apporter la concision nécessaire.

Enfin, repassez l’ensemble de votre texte au crible pour éliminer toute erreur de vocabulaire, de grammaire ou d’orthographe. Pour cela, n’hésitez pas à vous aider d’un correcteur gratuit  en ligne. Personnellement, j’utilise le logiciel payant Antidote, référence en matière de correcteur de texte.

Étape 7 : savoir titrer pour faire du vrai copywriting

Un des talents du copywriter est de savoir titrer ses articles.

Pour qu’un texte retienne l’attention, il doit être composé de titres percutants. Le titre est même plus important que le contenu du texte, car c’est lui qui provoque généralement la prise de décision du prospect.

Il est également important en termes de SEO, puisqu’il contribue au bon positionnement de votre page web sur les moteurs de recherche..

Enfin, un titre accrocheur qui attire la curiosité incite plus facilement au partage entre les utilisateurs, notamment sur les réseaux sociaux.

Vous devez passer du temps sur la rédaction de vos titres et intertitres, pour que votre article ait l’effet escompté.

Pour être pertinent, votre titre doit être :

• informatif
• incitatif
• persuasif
• consensuel

Le titre principal de votre article délivrera donc la bonne information tout de suite et adoptera une formulation incitative.

Les intertitres serviront ensuite à structurer le propos, en créant des raccourcis pour naviguer à l’intérieur du contenu et donner du sens à l’information.

Grâce au titre, vous donnez plusieurs éléments clés à votre lecteur.

Il doit pouvoir découvrir à quel point votre article lui apporte un intérêt personnel, une information nouvelle, une preuve sociale ou une opportunité.

copywriter freelance

Étape 8 : exploiter l'impact de l'image en copywriting

Le travail du copywriter ne consiste pas seulement à produire du texte. Il doit aussi exploiter le potentiel des images pour rendre son article attractif.

Tout bon article est composé d’images qui illustrent le propos. Quand un lecteur parcours un article, il est autant impacté par le poids des mots que le choc des photos.

Généralement, ce sont même les images qui sont vues en premier. Vous avez donc tout intérêt à bien les choisir et à les exploiter au maximum pour faire passer votre message.

Vous vous servirez donc des légendes pour transmettre les informations importantes de votre discours. La légende permet de transmettre au lecteur une information supplémentaire qu’il ne trouvera pas forcément dans le texte.

Gardez en tête que chaque image dans un article de blog permet de faire passer votre message très rapidement, qu’elle sert à attiser la curiosité, à inciter à l’action.

 

Voilà le plan d’action en 8 étapes vous permettant de faire, vous aussi, du copywriting. Le reste n’est qu’entraînement ! Envie de vous lancer dans la fabuleuse aventure du copywriting sur le web ? Vous avez des questions sur cette discipline passionnante ? N’hésitez pas à me les poser en commentaire de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *