Améliorer son SEO en 9 étapes essentielles

Améliorer son SEO en 9 étapes essentielles

ameliorer son seo en 9 étapes

Améliorer son SEO, à quoi ça sert ?

Quand on se lance dans la création d’un site internet ou d’un blog, on entend souvent parler de référencement naturel ou de SEO. Et pourtant, de nombreux entrepreneurs se demandent encore de quoi il s’agit ou à quoi ça sert. Le SEO (Search Engine Optimization) est l’ensemble des techniques qui visent à optimiser la compréhension des contenus d’un site par les moteurs de recherche. L’objectif de l’amélioration SEO, c’est donc d’optimiser le positionnement de vos pages web afin qu’elles apparaissent au plus haut dans les moteurs de recherche comme Google.

améliorer son seo

Ainsi, améliorer son SEO est essentiel. Cette pratique est indispensable à tous les moments de la vie d’un site web : quand on le lance pour le positionner au plus tôt dans les premiers résultats de recherche, et quand on l’entretient pour s’assurer un bon maintien du trafic dans le temps.

Grâce au SEO, de nombreux sites web n’ont pas (ou peu) recours à la publicité payante pour se faire connaître, et parviennent à obtenir un trafic conséquent et surtout qualifié ! C’est d’autant plus important lorsqu’on travaille dans le e-commerce. Améliorer son SEO est alors indispensable pour s’assurer de recevoir assez de visiteurs, de les transformer en clients et donc d’augmenter son chiffre d’affaire.

Mais concrètement, comment fait-on ? On a tendance à penser que les techniques SEO sont réservées aux développeurs, à ceux qui maîtrisent le code, les algorithmes et autres langages HTML. Cette croyance est véhiculée à tort et il existe des choses très simples à mettre en place pour optimiser le SEO de votre plateforme ou de votre blog. 
Voyons dès maintenant les 9 étapes essentielles pour améliorer son SEO.

1 - Choisir et placer les bons mots-clés

La première étape pour une optimisation SEO réussie, c’est le choix des mots-clés. En effet, c’est grâce à cela que Google évaluera si, oui ou non, votre contenu est pertinent pour vos futurs visiteurs. Si vous voulez vendre des chaussures pour enfants, rien ne sert de parler du dernier aspirateur ou de chaussures pour femmes à talons. Vous devez donc sélectionner avec soin les mots-clés qui répondront aux questions que se posent vos futurs visiteurs.

Listez 50 mots-clés correspondant à votre cible. Préférez les mots-clés de longue traîne (contenant plusieurs mots) afin de cibler des requêtes accessibles. En effet, rien ne sert de placer le mot-clé “chaussure enfant” dans tous vos contenus. Trop large et trop utilisé par les concurrents, vous n’aurez aucune chance de remonter dans les résultats de recherche en utilisant celui-ci.

Préférez donc un mot-clé spécifique comme “chaussures colorées confortables pour fille” (ou tout autre ensemble de mots se rapprochant précisément du contenu décrit dans votre page web).

Pour compléter votre liste de mots-clés, vous pouvez vous aider d’outils gratuits. Ils peuvent être d’un grand soutien afin de trouver de nouvelles idées. Ces outils de planification de mots-clés sont utiles avant la création de vos contenus, mais aussi pour réévaluer la pertinence de vos pages existantes afin de les optimiser dans le temps.

Parmi les plus connus, j’utilise moi-même 1.FR, Ubersuggest, Google Keyword Planner, ou Keyword Tool. Chacun possède ses particularités et peut s’utiliser gratuitement. Je vous invite donc à tester ces différents outils et à choisir celui qui vous conviendra le mieux.

utiliser les bons mots clés

Une fois vos mots-clés sélectionnés, il faudra les placer correctement dans les pages de votre site web. Pensez à les insérer dans les titres de vos pages et articles, à utiliser des synonymes dans vos différents paragraphes et à les glisser dans les titres alternatifs de vos images.

Si souhaitez en savoir plus sur les techniques à adopter pour la rédaction de vos contenus, je vous invite à lire mon article du blog qui traite de cela plus en détail.

2 - Améliorer son SEO avec les métadonnées

Chaque page et chaque article de votre site web comportent des métadonnées. Ce sont les balises qui servent à fournir un résumé clair de votre contenu. Lorsqu’il s’agit d’un site internet, elles servent à transmettre aux moteurs de recherche les informations essentielles à la compréhension de la page qu’il s’apprête à lire.

Cela concerne le titre de votre page et un résumé de ce qu’elle contient quand on la recherche sur Google. Les métadonnées permettent aux internautes de savoir, lorsqu’ils cherchent une information, si votre page web est susceptible de leur apporter une réponse claire et précise quand ils cliqueront dessus.

 

exemple de metadonnées
Exemple de métadonnées

Dans l’exemple ci-dessus, on peut observer la métadonnée “titre” qui correspond à la partie en gras et en bleu. C’est le titre de la page. En dessous, en gris et dans une police plus petite, c’est la méta-description qui nous décrit le contenu de la page en utilisant le mot-clé “apprendre comment coudre”. Cette page web est sortie dans mes résultats de recherche, car j’ai tapé la requête “comment apprendre à coudre” dans Google.

Ces métadonnées peuvent se modifier en accédant au code HTML de vos pages web. Mais si vous ne souhaitez pas mettre les mains dans le cambouis, il existe des moyens plus simples de les modifier. Vous n’êtes pas Webmaster et, heureusement, les différents CMS actuels (WordPress, Wix, Shopify, Prestashop, Magento…) vous donnent accès à l’optimisation des métadonnées facilement. Vous n’avez qu’à écrire le titre et la description souhaités et la plateforme se chargera d’y apposer le code HTML requis.

Il est très important d’améliorer son SEO avec les métadonnées à chaque fois que l’on crée une nouvelle page sur un site web. C’est avec cela que Google évaluera la pertinence de vos contenus. C’est aussi grâce aux métadonnées que vous allez convaincre les internautes de cliquer sur votre site et de le parcourir.

3 - Optimiser les images

Optimiser les images de mon site web

Impossible de booster son SEO sans optimiser les images. En effet, elles occupent souvent une grande place dans la mise en forme de votre site internet. Entre votre logo, les fonds utilisés dans vos différentes pages, les bannières et autres illustrations dans vos articles de blog, les images sont nombreuses et on ne s’en rend pas compte ! 

Les images sont du contenu comme un autre. On croit à tort que ce n’est pas du texte, et pourtant ! Google s’en sert aussi pour référencer votre site. Dans le balisage HTML de vos pages web, chaque image correspond à une ligne de code bien précise (et donc un texte) que Google analyse pour évaluer la pertinence de votre contenu. Il ne faut donc pas l’oublier et se servir de ce petit détail (mais pas des moindres) pour améliorer votre SEO.

Alors, comment on optimise des images sans mettre les mains dans le code ?
C’est facile ! Comme pour les métadonnées, chaque CMS permet aisément de modifier cela. Pour optimiser une image, on va chercher à modifier son texte alternatif. Il se matérialise sous la forme d’une balise “alt” en HTML. Mais vous n’aurez pas besoin de vous en soucier. 

Dans WordPress, par exemple, il m’est proposé de créer un texte alternatif pour mes images dès lors que je les importe dans ma bibliothèque médias. Ainsi, impossible de l’oublier ! 
Pour optimiser parfaitement vos images, pensez donc, au moment ou vous les chargez sur votre site, à indiquer un texte alternatif dans la petite case prévue à cet effet, ainsi qu’un titre pertinent, une légende et une description. Si vous en avez la possibilité (en restant naturel et pertinent), insérez votre mot-clé principal dans le texte alternatif de votre image.

Pour optimiser vos images à leur maximum, veillez également à les redimensionner. C’est une étape importante dans votre travail SEO. Gardez à l’esprit qu’une image pèse lourd et qu’on en utilise beaucoup. Des images non-redimensionnées peuvent peser plusieurs giga octets et ralentir considérablement la vitesse de chargement de vos pages.

C’est un très mauvais point pour Google qui privilégie les sites rapides à l’affichage. Il en est de même pour l’expérience utilisateur. Personne ne patiente devant une page internet plus de deux ou trois secondes si elle ne se charge pas correctement. 

Pour faire cela, vous pouvez redimensionner vos images (avec un logiciel de retouche photo) avant de les uploader sur votre site. Il existe également de nombreux plugins gratuits vous permettant de gérer la taille de vos médias directement dans votre CMS. Pour ma part, j’utilise le plugin Imagify dans WordPress pour compresser l’ensemble de ma bibliothèque média.

Pour en savoir plus sur l’utilisation des images, je vous invite à lire mon article sur les images libres de droit.

4 - La rédaction de l'URL

code html

L’optimisation des URL est une étape fondamentale pour améliorer votre SEO. Souvent laissés à l’abandon, les permaliens jouent un rôle important dans le référencement naturel de votre site. 

Différents points sont à suivre absolument pour améliorer leur rédaction. 

  • Pensez à les personnaliser : l’URL doit contenir le mot-clé principal de votre page ou votre article.
  • Évitez les mots de liaison inutiles (se, sa, mon, ma, de, les, la…)
  • Utilisez le tiret du 6 pour séparer les termes
  • Rédigez des URL courtes

5 - Penser au maillage interne et externe pour améliorer son SEO

Travailler son SEO consiste aussi à chouchouter vos visiteurs. L’objectif est de faire en sorte qu’ils découvrent votre site internet, mais surtout qu’ils y passent le plus de temps possible ! Pour s’assurer de cela, rien de mieux que le maillage interne !

Le maillage interne consiste à créer des liens (pertinents) entre les différents contenus de votre site. Regardez un peu plus haut dans cet article. Je vous ai suggéré à deux reprises de consulter deux de mes articles de blog, en créant un lien qui vous y dirige directement.

Le maillage interne, c’est ça. Inciter le lecteur à consulter d’autres pages afin qu’il poursuive sa lecture le plus longtemps possible. Bien sûr, hors de question de l’emmener vers des pages qui n’ont aucun rapport les unes avec les autres, au risque de le décevoir fortement et qu’il vous quitte à jamais ! Le but est de satisfaire la curiosité du lecteur en lui donnant accès facilement à des contenus supplémentaires qui pourraient probablement correspondre à sa recherche.

Le maillage externe, quant à lui, consiste à créer dans vos articles des liens vers d’autres sites web qui pourraient compléter les informations que vous avez déjà données. J’ai utilisé le maillage externe dans cet article de blog plusieurs fois également. J’ai créé des liens vers des plugins et autres outils qui me paraissent pertinents pour votre besoin d’amélioration SEO.

Ce sont des ressources externes et d’autorité qui montrent au lecteur mon envie de fournir une information utile et complète, mais qui prouve aussi à Google que mon contenu est en rapport direct avec d’autres sites qu’il juge déjà pertinent. Cela augmente ainsi ma notoriété auprès du moteur de recherche et améliore, par là même, mon SEO. 

améliorer son seo

6 - Configurer les outils Google

Google my Business

Google my Business est un outil Google gratuit et très utile pour votre référencement naturel local. Lorsque vous créez un compte Google my business, les internautes peuvent vous trouver lors de leur recherche grâce à une petite fiche entreprise à droite de leur page web. En un clin d’oeil, le futur visiteur trouve un résumé de votre site web, les services que vous proposez, un numéro de téléphone pour vous contacter, un lien vers votre site internet et des photos à la une.

Google Search Console

La Google Search Console est un indispensable dans le travail SEO de votre site web. C’est l’outil par excellence pour indexer vos pages web, maintenir la présence de votre site dans les moteurs de recherche et s’assurer qu’il n’y a pas d’erreur qui pourrait empêcher son référencement. Pour ce faire, ajoutez les URL de vos pages web dans la Search Console pour signaler à Google de la présence de nouveaux contenus. De cette façon, les Google Bots analyseront les pages, vérifieront qu’elles ne présentent aucunes anomalies techniques ou visuelles et les ajouteront à la base de données Google rapidement afin de les rendre visibles aux internautes.

Google Analytics

Google Analytics est un outil de mesure et d’analyse d’audience gratuitement fourni par Google. En ajoutant votre site web sur Google Analytics, vous pouvez consulter en un coup d’oeil d’où proviennent vos visiteurs, avec quels mots-clés ils vous ont trouvé et de quelle manière ils utilisent votre site internet.

analyse d'audience seo Google analytics

7 - Installer un plugin SEO

Pour vous aider dans votre travail de référencement naturel, il existe désormais de nombreux plugins. Ces outils gratuits ou payants permettent de vous guider dans la mise en place des différents points abordés plus haut. Disponibles sur la plupart des CMS, les plugins SEO surveillent vos bonnes ou mauvaises pratiques en terme de SEO et vous conseillent sur les choses à améliorer. Certains peuvent également automatiser des tâches techniques dont on n’a pas envie de s’occuper lorsqu’on est débutant. 

Le plus connu des plugins en la matière est Yoast SEO. Installé par plusieurs millions d’utilisateurs, ce plugin propose de nombreuses fonctionnalités. Dans le même genre, il existe Rank Math SEO qui propose plus ou moins les mêmes services pour sa version gratuite.

Je vous conseille vivement d’installer un plugin SEO sur votre site internet. Mais attention, il ne faut pas non plus s’en contenter. En effet, un plugin reste un robot qui n’évalue pas aussi bien la structuration de vos pages qu’un cerveau humain averti pourrait le faire ! Prenez donc garde, car même si votre plugin vous dit que tout est ok niveau SEO, ce n’est peut-être pas vraiment le cas !

8 - Être mobile-friendly

Vous êtes dans l’obligation de proposer du contenu sur le web qui s’adapte parfaitement aux tablettes et aux smartphones. Rappelez-vous que plus de 75% des internautes consultent les sites web via leur téléphone portable. Afin d’être vu et connu par le plus grand nombre, votre site web doit donc être mobile-friendly

Soignez la mise en page de chaque article, l’apparence de chaque menu, le format de chaque image. C’est un travail essentiel pour être bien référencé sur les moteurs de recherches.

Aujourd’hui, les différents CMS comme WordPress, Shopify, Wix, etc. proposent des thèmes de sites gratuits en responsive design. Vous n’avez normalement rien à faire. Votre site est d’entrée de jeu adapté aux appareils mobiles

Mais soyez tout de même vigilants. Une petite modification dans une page, une colonne déplacée au mauvais en droit, une police mal choisie… Tout cela peut engendrer des incohérences. Il est donc très important de vérifier régulièrement le bon affichage de votre site sur les appareils mobiles.

optimisation seo être mobile friendly

9 - Travailler les backlinks

En matière de SEO, tout ne se gère pas on-page (c’est-à-dire sur votre site). Il y a des actions à effectuer auprès d’autres sites internet qui influent grandement sur votre référencement naturel. C’est notamment le cas des backlinks

Les backlinks sont les liens présents sur des sites internet qui font référence au votre. De façon très simplifiée, plus il existe de backlinks amenant vers votre site web, plus votre positionnement sur Google est susceptible de s’améliorer. 

Attention cependant car tous les backlinks ne sont pas bons à prendre. En effet, Google analyse la pertinence de ces liens. Ainsi, s’il n’existe à votre propos que des backlinks en provenance d’annuaires de site à la mauvaise réputation, cela ne vous servira pas à grand chose. Pire, vous risquez d’être pénalisé par Google. 

Il faut donc chercher à obtenir des backlinks de qualité. On entend par qualité des liens se trouvant sur des sites d’autorité (que Google a déjà bien référencé sur son moteur) et qui traitent des mêmes thématiques que vous. 

obtenir des backlinks de qualité

Pour obtenir des backlinks pertinents, vous avez la possibilité de :

  • Rédiger un article invité. Prenez contact avec des blogs que vous aimez et qui parlent des mêmes thématiques que les vôtres. Proposez-leur de rédiger gratuitement un article sur une problématique donnée en y insérant un lien vers votre site web.
  • Diffuser vos contenus sur les réseaux sociaux. Si vos articles sont pertinents, des utilisateurs seront sûrement amenés à les partager à leur tour.
  • Vous inscrire dans les annuaires de site de  qualité.
  • Faire des échanges de liens avec des collègues blogueurs.
  • Donner une interview dans un média en ligne.

Il existe de nombreuses manières d’obtenir des backlinks. Soyez inventifs !

Vous disposez maintenant de toutes les clés pour une amélioration SEO rapide et efficace en 9 étapes !

Il existe bien entendu de nombreuses autres règles et pratiques en matière de SEO. J’ai choisi de ne pas aborder ces points ici dans un souci de simplification, car ce sont des pratiques beaucoup plus techniques qui nécessitent un apprentissage supplémentaire.

Je vous souhaite beaucoup de réussite en référencement naturel. Dites-moi dans les commentaires ce que vous avez choisi de mettre en place pour améliorer votre SEO !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *